mardi 20 juillet 2010

Lire les murs


Je reprends ici une expression de Marie D. qui nous propose aussi, dans sa galerie, une série sur les murs de Venise.


"Cité de marbre ou cité de briques? [...] En réalité, Venise est une ville
presque entièrement bâtie des briques, et cela depuis les temps les plus anciens jusqu'à nos jours. [...] Il y avait là, sans aucun doute, l'influence de la tradition byzantine, surtout celle de Ravenne, cité lagunaire elle aussi, dont
les églises et les baptistères sont tous bâtis de briques; mais il leur importait
plus encore de construire sur leur îlots sableux, imprégnées d'eau de mer, avec
un matériau à la fois solide et de peu de poids, afin d'être plus facilement transportable
à travers la lagune." p.24-25 Intimité de Venise de A. T'Serstevens


2 commentaires:

  1. Ce qui paraitrait décrépitude chez nous est beauté à Venise. Bonne journée, a presto !

    RépondreSupprimer
  2. "Tutto sommato, però, per ritornare al marmo e al mattone, qui a Venezia le storie comuni, quelle di mattone, mi hanno sempre incuriosito non meno - e forse di più - delle storie eccezionali, quelle di marmo". Joseph Brodsky "Fondamenta degli Incurabili"

    RépondreSupprimer