jeudi 8 octobre 2009

Au fil de mes lectures




Petite visite à la biblio hier après-midi. J'ai mis la main sur un vieux livre. Une agréable découverte: Venise que j'aime
Présentation de Jean Cocteau, légendes de Michel Déon, texte d'André Fraigneau et photographies de Jean Imbert. Le livre date de 1961.

Voici quelques citations extraites du texte de Cocteau:

Car si Venise échappe à certains phénomènes qui paraissent lui être propres et n'étaient que des mirages littéraires, le privilège intemporel de ses rues interdites aux véhicules l'apparente aux absurdes magnificences du rêve.

Voilà cette Venise qui m'incline à laisser mon encre
imiter les serpentins multicolores en quoi le
Canal change les palais qui le bordent.

5 commentaires:

  1. Ce fut mon premier livre sur Venise et aujourd'hui, impossible de remttre la main dessus ! Dès le début de mon blog, j'ai toujours utilisé des citations, nombreuses, tirées de cet ouvrage, et mes préférées sont celles de Michel Déon. Heureusement que je les avais notées sur mes carnets de voyages ...
    a presto
    Danielle

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup votre deuxième photo.
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Danielle: Avez-vous cherché du côté de l'occase? Je sens que je vais aussi prendre des notes!

    Anne: Il s'agit d'un gros plan du même rio que dans la première photo. J'aimais beaucoup les couleurs vives de ces reflets.

    RépondreSupprimer
  4. Voilà un texte qui "colle" miraculeusement à l'image (je parle comme Anne de la seconde) - à moins que ce ne soit l'inverse!

    RépondreSupprimer