samedi 29 janvier 2011

Corte et campiello del Remer


à ne pas confondre avec le campiello del Remer qui se trouve à Cannaregio non loin de San Crisostomo. Cette corte et ce campiello sont à San Polo, non loin du campo San Polo à l'angle des rii delle Erbe et di San Polo. À partir de la salizzada San Polo, il faut emprunter la calle del Magazen, puis le sottoportego del Remer qui mène à la corte où vous trouverez une margelle de puits en marbre de Vérone ainsi que quelques patere et formelle zoomorphiques et une madonne. Puis en avançant vers le rio, vous trouvez le campiello.

Corte del Remer


Détail si vénitien!

Formelle

Campiello del Remer


Corte del Remer

De l'autre côté du rio



8 commentaires:

  1. Ben oui, les cigognes vénitiennes sont bien obligées d'utiliser ce moyen pour la livraison des bébés puisque les cheminées vénitiennes sont totalement inadaptées au mode de livraison classique utilisant le conduit pour cause de prévention des incendies de toiture.
    A noter sur la photo N°3 l'entière satisfaction des deux cigognes, de même que le bonheur de la maman manifestement très satisfaite de l'état du nouveau-né.
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. tes photos sont toujours très intéressantes ! j'aime ce panier qui remonte chargé de courses...une tradition ?

    RépondreSupprimer
  3. Weekend et coup de brosse: il est fréquent d'apercevoir ces paniers ou encore une corde avec un petit crochet pendre des fenêtres. Je ne connais pas leur usage précis: remonter des courses? descendre les poubelles? encore un mystère...

    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  4. Joliiiis ces murs couleur sanguine ! Et l'altana là-haut sur la 6e photo, on doit être bien là-haut pour lire un bon livre... sur Venise.
    bon dimanche ;)

    RépondreSupprimer
  5. Une belle promenade dominicale ! Je n'ai pas vu de ces petits paniers au bout d'une corde...
    Bonne soirée Anna Livia!

    RépondreSupprimer
  6. Merci à Liliforcole pour la précision à propos du panier qui pend parfois des fenêtres vénitiennes: "l'emploi de la corde et du panier est un mode d'acheminement ancien des biens de consommation quotidienne (pour les personnes âgées)." La description faite par Georges Sand (Lettres d'un voyageur, tome 1) vaut le détour, surtout sa comparaison avec le mode de vie à Paris !

    RépondreSupprimer
  7. La tradition des paniers est également pratiquer en Corse.
    On descend le panier avec les sous et hop ! on le remonte avec les courses... Vers le campo S'Cassiano, là où les calli sont si étroites, les cordes sont toujours là à portée de mains. Je peux rester à regarder pendant un moment, j'adore !
    La colonne est magnifique sur ce mur rose.
    bisous
    Danielle

    RépondreSupprimer