mercredi 4 novembre 2009

Ombre et lumière




6 commentaires:

  1. La pierre de Venise, que pourrait-elle conter, secrets du temps qui est passé, elle s'use, il est vrai, mais quelle rythme encore dans ses structures montées à la main, une par une, avec l'adresse des ouvriers des temps lointains;
    Venise,avec ses couleurs, à la fois féminines dans ces pastels et aussi si masculine lorsque le rouge est moins dilué. L'usure a sa propre beauté.

    RépondreSupprimer
  2. AnnaLivia, comme vous j'ai une passion pour les portes, les voûtes, et les jeux d'ombre et lumière...vous aviez parlé que vous aviez un livre sur les portes de Venise, quel est son nom ?
    Quand je vivais à Paris, j'avais déjà cette passion, c'est inimaginable ce que vous pouvez trouver dernière les portes cochères, des jardins, des cours. Dommage que de plus en plus, les portes ne s'ouvrent plus !!!!
    j'aime bien cette photo, je connais cet endroit, mais je n'arrive plus à le situer, peut-être ai-je déjà une photo, c'est pour cela qu'il me semble familier
    bonne journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
  3. Danielle: pour le livre il s'agit de "Portali a Venezia: funzioni, forme, materiali nelle opere di aspetto romanico e gotico", de Guido Rossi et Gianna Sitran aux éd. Cierre et Ateneo Veneto. C'est un livre très "technique et pointu" qui présente des portails et des portes d'eau sestier par sestier.
    Pour la photo, elle a été prise de la fondamenta dei Furlani à Castello.

    Bonne journée à vous deux!

    RépondreSupprimer
  4. Merci AnnaLivia, je suppose que vous l'avez trouvé à Venise ?
    Voilà maintenant je situe bien, j'ai une photo sur mon carnet de voyage que du porche...rio della Piéta fondamenta F.Furlani et la calle Magazzin...
    a presto
    Danielle

    RépondreSupprimer
  5. Non, il s'agit d'un livre que j'ai fait commander à la biblio (ils sont vraiment trop sympas!!), je crois l'avoir vu à la librairie Mondadori près de la Piazza aussi.
    a presto!

    RépondreSupprimer