28 avril, 2020

Carnet de Venise



J'ai fait cette découverte ce matin en parcourant You Tube... Impossible de résister à un titre pareil, ma curiosité était piquée!
Carnet de Venise est une œuvre du compositeur Pierre Henry (1927-2017). Je dois dire que je ne suis pas vraiment amatrice de musique contemporaine mais lorsque Venise est dans la formule je suis prête à tout. Dans ce cas, l'expérience est intéressante. J'aime Monteverdi, j'aime les sons de Venise et c'est précisément ce qu'on trouve dans cet enregistrement.

Cette œuvre a été écrite en 2002 et jouée une seule fois en janvier 2003 dans le cadre des Folles Journées de Nantes dédiées à la musique baroque italienne. Ce n'est qu'en novembre 2019, à la Cité de la Musique à Paris, que cette oeuvre fut de nouveau présentée au public. Un enregistrement a été fait et il vient de paraître chez Harmonia Mundi en avril 2020.

Personnellement, je suis sous le charme. Je ferme les yeux et je suis immédiatement transportée à Venise, je la sens, je la vois. Voyage immobile rempli d'émotions et de souvenirs.

Voici quelques liens pour écouter et en apprendre davantage sur cette œuvre:

Pour écouter intégralement sur You Tube




Critique du concert:

Informations sur le programme:

Programme en Pdf:
https://philharmoniedeparis.fr/sites/default/files/NPSC-20-11-20h30-Henry-B%C3%A9jart-Robbe.pdf

Site Harmonia Mundi

"Ce Carnet de Venise restitue à sa manière le paysage sonore caractéristique de la cité des Doges, mêlé aux inflexions choisies des madrigaux de Monteverdi. Jeux d’eaux, voix d’enfants, sons de cloches, frottement des câbles d’amarrage… de Torcello au Ghetto, en passant par San Marco ou la Giudecca, ces sons collectés, montés et transformés dévoilent la pensée puissante et poétique d’un des maîtres historiques de la musique concrète. Pouvait-on mieux accompagner la reconstitution du studio de Pierre Henry au Musée de la musique que par cette première mondiale d’une œuvre restée inédite au disque pendant 17 ans ?" (extrait du site Harmonia Mundi)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire