lundi 4 août 2014

Clin d'oeil à l'agoraphobe






 J'ai toujours une pensée pour lui quand je déambule en ces lieux.




San Pietro di Castello, San Francesco della Vigna, Sant'Anna pour fuir la foule...

9 commentaires:

  1. Merci pour le clin d'oeil. Je savoure particulièrement la photo du cloître de San Francesco della Vigna et la perspective intéressante sur la statue du saint. Mais ôte moi d'un doute, où se trouve ce chiostro di Sant'Anna? Près du rio homonyme je suppose... Honte à moi, je ne le connais pas! #VaFalloirRevenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cloître est adjacent à l'église Sant'Anna (complètement laissée à l'abandon), il accueille à présent des logements. Il y a plusieurs points d'entrée: au bout de la fondamenta Secco Marina ou par la fondamenta Sant'Anna. Tu croyais en avoir fini avec Venise? ; )
      Bonne semaine!

      Supprimer
    2. Je suis passé par la fondamenta Secca, mais je me suis arrêté à la pizzeria Dai Tosi et n'ai pas poussé plus loin. J'étais venu pour déguster une bonne pizza, mais c'est uniquement le soir qu'ils en servent. J'étais sonné, et donc j'ai fait demi tour et n'ai pas eu la présence d'esprit d'aller jusqu'au bout de la rue. Ce sera pour la prochaine fois! Bonne semaine à toi aussi!

      Supprimer
  2. Voilà pourquoi la foule ne me gêne pas à Venise: il suffit de sortir des sentiers battus pour s'y retrouver seule... ou presque! Une bien belle balade que j'ai faite en hiver - plusieurs fois - lors de mon dernier voyage!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que la foule se concentre en certains points bien précis et contrairement à ce que l'on pense, il n'est pas trop difficile de l'éviter. Bonne semaine Gine!

      Supprimer
  3. c est vrai on peut eviter la foule...mais en se moment j ai limpression qu il y en as de plus en plus partout.....heureusement on as sesendroits ou se refuguer...bon week end AnnaLivia..

    RépondreSupprimer
  4. Certo che hai veramente scelto dei luoghi dove il turista mordi e fuggi non passa mai. San Francesco della Vigna lo conosco bene perché in gioventù ho frequentato la scuola di ragioneria Paolo Sarpi. Ciao Anna-Livia e scusa le lunghe assenze. In questo periodo sono molto impegnato con una traduzione. Un amichevole abbraccio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir de te lire Elio! Spero che tutto va bene. Buona domenica, Baci!

      Supprimer