dimanche 1 avril 2012

Chemin rêvant avec Donna Leon


Chemin rêvant avec Donna Leon, le 5 avril sur France Musique

Venez découvrir l’univers d’une amoureuse des intrigues policières, des compositions d’Haendel.
Son personnage fétiche, le Commissaire Brunetti est né avec « Mort à la Fenice », et
il poursuit sa carrière de policier livresque avec aujourd’hui « La femme au masque de chair ». Un polar édité chez Calman-Lévy. Voici le Commissaire Brunetti envoûté par le visage d’une inconnue, victime de l’inconscience d’un chirurgien esthétique.
Mais Donna Leon sait aussi délaisser son mythique enquêteur. Elle arrive à l’oublier un instant pour nous enchanter avec « Le Bestiaire d’Haendel ».
La romancière dévoile ici les arias d’Haendel sous l’angle animalier. Ne soyez pas surpris alors de croiser des lions, des abeilles, des rossignols, des serpents et même des éléphants ! Un autre carnaval des animaux qui emprunte des chemins espiègles.
Rendez-vous ce soir avec une Vénitienne qui navigue au pays d’Haendel transportée par une inspiration mystérieuse.
Olivier Nahum

5 commentaires:

  1. Merci pour l'info ! le bestiaire de Haendel !
    Est-ce une barque derrière la Fenice ?
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. Enitram: Il s'agit d'une barque dans le coin où je logeais à Cannaragio. Je ne peux résister aux beaux reflets colorés : )
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  3. Une véritable peinture abstraite qui irait bien accrochée dans mon salon ;)) vraiment :) Bise

    RépondreSupprimer
  4. E' una delle mie autrici preferite. Lo sai che non vuole far tradurre i suoi libri in italiano? E non so neanche se abbia autorizzato la diffusione dei telefilm sul suo amato commissario che ogni tanto trasmettono qui in Francia. Non ne perdo uno, anche se mi viene da ridere quando si nota chiaramente che non c'è conseguenza nei luoghi attraversati dai personaggi. Ciao.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Anna Livia,
    Que fait pour 2012 la Donna Leon présidente du Venetian Center for Baroque Music dont vous aviez salué, avec raison, la création en 2011. Rien d'annoncé sur le site du VCBM, laissé comme en déshérence... Mais pas d'avis de décès de l'organisation non plus...

    Une enquête à mener avec Brunetti lors de votre prochain séjour de mai à Venise.
    Avec mes amitiés et félicitations pour les trois ans de vos carnets.
    Viktor Kirtov

    RépondreSupprimer