mardi 2 juin 2009

Venise à Paris (1)


Je connaissais la Rue de Venise, petite et étroite, qui débouche
sur la place devant le musée Beaubourg. Mais on en
trouve une autre, aujourd'hui disparue, sur la place
du parvis de Notre-Dame. Voici la pierre qui nous la rappelle:


J'ai profité d'une petite promenade parisienne pour faire
quelques ajouts à ma bibliothèque vénitienne:
les deux livres de Gabriella Zimmermann Venise au fil des mots
et Venise au fil du temps,
la nouvelle édition du Henri de Régnier, L'Altana ou la vie vénitienne,
Cènes et banquets de Alain Buisine ainsi que deux Donna Leon...

J'ai aussi repéré une expo de photos de Riccardo Zipoli
intitulée "Venise aux fenêtres" qui se tient en ce
moment à la Maison européenne de la photographie.
J'irai voir cela dans les jours à venir et je vous laisserai
savoir ce que j'en ai pensé.

6 commentaires:

  1. Nous avons beaucoup aimé les premiers romans de Donna Leon sur Venise ; mais elle semble un peu "s'épuiser" sur ce filon et donner une vision finalement très "américaine" de l'Italie...Elle a un très grand succés en Europe, mais n'est pas traduite en italien....
    Buisine a écrit un livre splendide sur la cuisine vénitienne ainsi que le dictionnaire amoureux et savant des couleurs...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux pas dire que j'adore Donna Leon, mais je trouve ses personnages sympas. J'en ai lu 3 ou 4 pour l'instant... En ce qui concerne Buisine, le Dictionnaire des couleurs de Venise est déjà dans ma bibliothèque. J'aime beaucoup ce livre! J'ai aussi un autre de ses livres qui s'intitule Les ciels de Tiepolo.

    RépondreSupprimer
  3. Merci, chère Anna Livia, d'évoquer L'Altana, un livre des plus charmants.
    Bon séjour à Paris.
    L'éditeur.

    RépondreSupprimer
  4. Alain Buisine a aussi publié "Nudités de Venise", intéressant et très bien documenté. Quant à Donna Leone, j'ai lu "Mort à la Fenice" et "Entre deux eaux". J'ai apprécié ses descriptions de Venise avec des impressions qu'on sent vécues, mais j'ai moins aimé quelques remarques un peu hautaines sur les Napolitains.
    Je vous souhaite une bonne fin de séjour à Paris.
    Anne

    RépondreSupprimer
  5. Je suis d'accord avec Totirakapon sur la vision un peu américanisée de Venise, de Donna Leon.
    Mais retrouver à travers ses livres certaines rues et certains quartiers de Venise me fait toujours beaucoup de bien.
    Et puis j'aime bien l'anticonformiste Paola, un personnage plutôt bien réussi selon moi.
    Norma

    RépondreSupprimer
  6. Merci de faire découvrir Paris à un Parisien de naissance... Je ferai attention à cette pierre la prochaine fois que je passerai à côté de Notre-Dame...

    RépondreSupprimer