jeudi 23 juin 2016

Venise autrement sur la RTS

Venise autrement (1/2)

Musée à ciel ouvert, Venise est le paradis de l'industrie du tourisme. Mais c’est aussi une ville de 55’000 habitants avec ses pharmacies, ses universités, ses cafés. Un lieu unique où tout se fait à pied ou en bateau, où la lenteur est une nécessité autant qu'une évidence.


Laurent Cittone, qui y a vécu dans les années 1980, en garde une profonde nostalgie. C’est à travers ses yeux que nous découvrons la ville où la vie se mêle à l'eau. Une nature omniprésente que parfois les hommes ne savent plus écouter.

Un reportage d’Antoine Lalanne-Desmet réalisé par Carmen Algarrada.

la suite demain...

Venise autrement (2/2)

Musée à ciel ouvert, Venise est le paradis du tourisme. Mais c’est aussi une ville de 55’000 habitants avec ses pharmacies, ses universités, ses cafés. Un lieu unique où tout se fait à pied ou en bateau, où la lenteur est une nécessité autant qu'une évidence.
Laurent Cittone, qui y a vécu dans les années 1980, en garde une profonde nostalgie. C’est à travers ses yeux que nous découvrons la ville où la vie se mêle à l'eau. Le bloggeur de "Tramezzinimag" nous entraîne de l’hôpital à la Giudecca, l'île en face de la Pointe de la Douane, où nous rencontrons un Vénitien qui habite une maison idéale, mais abandonnée, comme bien d'autres à Venise.

Un reportage d’Antoine Lalanne-Desmet réalisé par Carmen Algarrada.


6 commentaires:

  1. Merci, AnnaLivia, pour ton message. Quel plaisir d'entendre Lorenzo....A bientôt.

    RépondreSupprimer
  2. Merci AnnaLivia de relayer l'information sur le reportage d'Antoine. Ravi d'avoir eu la chance d'exprimer une autre vision de Venise dont s'emparent peu à peu les journalistes... C'est par la force de l'opinion publique que les choses changent. Parfois en mal, mais le plus souvent en bien. Notre apport à tous sur les problèmes de Venise et l'urgence de trouver de vraies réponses finira bien par porter ses fruits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut un immense bonheur de découvrir ces deux émissions cette semaine! J'ai suivi les comptes rendus du "tournage" sur votre blog mais je ne savais pas que les émissions seraient diffusées si rapidement. J'ai eu beaucoup de plaisir à vous suivre dans les dédales vénitiens, à entendre les bruits de la vie quotidienne dans les calli. Merci pour ces bons moments.

      Supprimer
  3. Je vais y rester 3 semaines, cet été !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous souhaite un très beau séjour rempli de belles découvertes : )

      Supprimer
  4. Vivre à Venise lors de ma retraite me tenterait bien.

    RépondreSupprimer