vendredi 9 décembre 2011

À écouter


un entretien avec Olivier Lexa dans le cadre de l'émission Du jour au lendemain sur France Culture


Alain Veinstein reçoit Olivier Lexa pour son premier roman Morceaux choisis (Léo Scheer) et pour son essai Venise, l'Eveil du baroque (Karéline)
Olivier Lexa vit et travaille à Venise où il est le directeur de Venetian Center for Baroque Music.

Arnaud ouvre les carnets que son camarade David a laissés en mourant mystérieusement. La lecture de leur passé, en particulier leurs amours excessives avec deux soeurs, Mahaut et Isée, le plonge dans un présent transfiguré qui amplifie les énigmes afin, peut-être, de mieux les résoudre.
Aux confins de la poésie et du roman, de la réalité et du mirage, Morceaux choisis est un voyage littéraire dans un monde halluciné, une mise en abîme dont la volupté emprunte aux univers qu'elle traverse, de Manhattan à Venise en passant par le bush australien.


Bon weekend!

3 commentaires:

  1. Je l'ai écoutée cette nuit
    Cette émission fait partie de celles avec Carnet Nomade entre autres auxquelles je suis abonnée par Podcast
    Olivier Lexa sera l'invité en février d'une boutique consacrée au baroque pour laquelle j'ai eu le coup de foudre.
    Des "salons" sont organisés dans cette boutique pour l'instant je n'en ai raté aucun
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  2. Peccato di essere passato solo oggi e quindi troppo tardi per ascoltare. Le nostre radio sono stabilmente collegate a Radio Classique, ma nulla vieta che, sapendolo, si possa cambiare di canale.
    Se puoi, il 19 dicembre, nel pomeriggio, passa dal mio blog perché farò un post speciale.
    Buonanotte.

    RépondreSupprimer
  3. Autourdupuits: Quelle chance vous avez de vivre près de Paris et de pouvoir assister à tous ces événements! Vous me raconterez la rencontre février si vous y assistez : )
    Bonne semaine

    Elio: È ancora possibile ascoltare sul sito di France Culture. J'irai faire un tour sur ton blog le 19, tu as piqué ma curiosité : )
    Buonasera,
    a presto

    RépondreSupprimer