jeudi 24 mars 2011

Thalassa 25 mars 2011

Pour ceux qui sont en France...
Thalassa, 20h35



Un reportage Sylvie Barbe et Yvonne Debeaumarché (durée 31')Une production Docside
L’association « Ensemble pour elle » (association de femmes opérées du sein)  lance la première équipe française de Dragon Ladies.

Leurs prénoms? Béatrice, Odile, Catherine, Sylvie, Chantal, Nathalie… Leurs âges? Entre 34 et 60 ans. Leur sport? Le Dragon Boat. Une discipline venue de Chine. Étrange… une embarcation à tête de dragon de 12m de long, une barreuse et 20 pagayeuses rassemblant toutes leurs forces pour faire avancer ce bateau de 250kg.
Mais le plus singulier n’est pas tant le bateau que son équipage.
21 femmes originaires de la région de Reims partagent une histoire douloureuse qu’elles ont décidé de braver ensemble. Toutes ces femmes ont été opérées d’un cancer du sein. Pour certaines très récemment, pour d’autres, il y a plusieurs années.
Ces femmes ne sont pas athlètes. Certaines n’avaient même jamais pratiqué d’activité sportive. Mais elles ont une incroyable motivation: être ensemble, s’encourager, se soutenir, surmonter les peurs et surtout, briser les tabous…
C’est le docteur Mc Kenzie, oncologue canadien précurseur et adepte du Dragon Boat qui crée en 1992 à Vancouver au Canada, le 1er équipage composé exclusivement de femmes opérées du sein.
Depuis, cette aventure humaine a fait le tour du monde et 150 équipes de Dragon ladies ont éclos, du Canada à l’Australie, de la Nouvelle-Zélande à l’Europe, rassemblant des femmes de tout âge et de tout horizon. Jusque-là aucun équipage français n’était au rendez vous. Aujourd’hui, c’est chose faite.
Au mois de mai dernier, fort de nombreux soutiens humains et sportifs et doublé d’une incroyable détermination, ces Dragon ladies ont réalisé leur premier rêve : participer à la célèbre VOGALONGA à Venise, grande manifestation nautique dont l’un des temps fort est une course de 18 km.
Pendant 9 mois ce projet a porté ces femmes. La force du groupe, l’engagement et le dépassement de chacune, ont eu raison de tous les obstacles. Et il y a fort à parier que d’autres équipages vont encore fleurir un peu partout en France. Si vous vous promenez au bord des canaux, ou flânez sur les ponts, vous les reconnaitrez sans doute… 

7 commentaires:

  1. En devenant dragon ladies, c'est leur vie d'après qu'elles commencent. Une vie où l'on finit par railler cette maladie qu'il a fallu combattre.
    Ce soir, les ladies sont faciles à repérer à cause de leur tenue rose qui symbolise la lutte contre le cancer du sein. Et aussi parce qu'elles sont les plus bruyantes sur le grand canal. Tellement elles rient !
    Un grand merci pour cette info.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'info, Annalivia. Je vais regarder Thalassa ce soir. Bonne journée !
    Françoise

    RépondreSupprimer
  3. C'était très émouvant, l'as-tu vu ? Elles ont toutes vécu des moments très forts et très poignants, mais elles étaient toutes présentes au rendez-vous, c'était beau ! Merci pour l'info.
    Bisous à toi ma Belle
    Danielle

    RépondreSupprimer
  4. Danielle: Non, je n'ai pu voir que l'extrait. France Télévision bloque l'accès aux étrangers dont je fais partie... Par contre pour la pub, pas de problème, j'y ai droit! : (
    Très frustrant... Grrr!
    Enfin, c'est comme ça...

    Bises,
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  5. La séquence très émouvante de cette émission est encore disponible pendant quelques jours à :

    http://www.thalassa.france3.fr/?page=archives&id=274&rep=2497&play=yes

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Michel78: J'ai enfin pu regarder l'extrait hier. Quel courage!
    Contente de vous relire : )
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer