dimanche 29 mars 2009

Avant le départ


Pour moi, le voyage à Venise se prépare longuement, généralement sur plusieurs mois. Le choix de mon hôtel, l’achat de mes billets de train (au départ de Paris-Bercy), l’élaboration de la liste des endroits que j’aimerais visiter ou revisiter… Je me prépare la plupart du temps des promenades virtuelles sur mesure à l’aide d’un plan détaillé où je note toutes les choses à ne pas manquer : une margelle de puits dans une petite corte fleurie, un petit jardin qu’on ne peut qu’apercevoir à travers la grille du portail…



Je ne pars jamais sans mes indispensables carnets. Mon petit Moleskine VENEZIA qui comprend de petits plans où j'aime tracer mes promenades et dans lequel je consigne mes notes de voyage, mes impressions, le récit de mes journées...



4 commentaires:

  1. Permettez-moi de vous parler des carnets vénitiens en papier fait à la main dans une reliure de cuir fin et résistant qu'on trouve par exemple à "la Carta", une boutique des merceries où l'artisan donne de très intéressantes explications sur son travail de grande qualité. On peut ensuite acheter seulement la recharge de papier. Ce dernier supporte l'eau et donne de très jolies diffusions des couleurs aquarellées.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Merci! J'ajoute l'adresse à mon carnet.

    RépondreSupprimer
  3. Ajoutez aussi Alberto Valese e Ebru, Place Santo Stéfano, pour ses papiers et ses cahiers et carnets, une pure merveille !
    Vous pouvez consulter son site, à son nom.

    RépondreSupprimer
  4. Merci Norma! Je suis déjà allée sur son site je crois, mais je ne n'ai pas encore visité sa boutique. Pour le prochain voyage...

    RépondreSupprimer