lundi 25 novembre 2013

Le Rêve à Venise de Richard Wagner



Sur la RTS (Espace 2) dans le cadre de l'émission Musique en mémoire, une semaine à Venise avec Richard Wagner.

C’est à un voyage merveilleux que nous vous convions cette semaine. Visitez d’abord la galerie de photographies qu’Isabelle Watson vous propose, et vous comprendrez immédiatement à quel point les instants vénitiens que nous partageons dans Musique en mémoire sont précieux.

Car c’est bien le rêve de Wagner lui-même, que nous contemplons dans la Sérénissime, en cette année anniversaire.

Le compositeur y a séjourné à plusieurs reprises, et c’est bien là qu’il a composé la substance essentielle de son Tristan, avant d’y passer son ultime hiver, rendant son dernier souffle au premier étage du Palais Vendramin.

C’est au pianoforte personnel de Wagner lui-même que notre complice Bertrand Roulet jouera les pages décisives que Wagner a composées là, dans ce salon, où nous campons cette semaine. La Doctoressa Pugliese nous y reçoit et nous fait visiter. Mais c’est à une visite intime, intérieure, que Bertrand Roulet nous invite. Nous nous rendons aussi dans le palais que les Wagner ont loué quelques décennies auparavant. Un lieu secret, dont les propriétaires nous ouvrent les portes, en toute exception. Mais c’est bien sûr la Venise elle-même, qui fait résonner les musiques de Wagner. De promenades en rêveries, des endroits les plus touristiques aux canaux les plus déserts, la musique de Richard semble naître de ce lieu où l’on ne sait plus complètement ce qui est nature, ce qui est culture…

Vous nous accompagnerez au pied du Rialto, dans les cafés qu’il a fréquentés, piazzetta sur l’ouverture de la lagune, jardins privés, courettes intérieures, entre vie et silence, appels mystérieux de gondoliers sous la lune. Sa musique sur son piano, grâce à Bertrand Roulet, mais aussi évocations, lectures, le regard photographique d’Isabelle Watson, l’écoute de notre réalisateur Gérald Hiestand, qui faisait bien sûr partie du voyage. Oui, c’est bien ensemble, avec vous, que nous vivons le Rêve à Venise de Richard Wagner.

Une série de cinq émissions proposée par Bertrand Roulet
Prise de son et réalisation Gérald Hiestand
Assistance de production Isabelle Watson

Réf.: http://www.rts.ch/espace-2/programmes/musique-en-memoire/5365980-musique-en-memoire-du-25-11-2013.html



Autre lien sur le sujet: http://wagneravenezia.it/

samedi 23 novembre 2013

mercredi 20 novembre 2013

Restauration des appartements de Sissi


 Photo extraite du site

J’ai reçu ce matin un message du Groupe des jeunes du Comité Français de Venise dont la mission est la préservation du patrimoine de la Sérénissime. Après avoir restauré les Appartements de l’Impératrice Sissi du Palais Royal, ils souhaitent à présent s’attaquer à la restauration du mobilier de la chambre de Sissi. Leur objectif est d’atteindre les 5000 euros nécessaires à la réalisation du projet avant la fin de l’année. Je tiens à souligner qu’il s’agit d’un projet à but non lucratif.

Pour de plus amples informations, vous pouvez visiter ce site :
http://www.mymajorcompany.com/projects/sissi-l-imperatrice-a-venise#home




dimanche 10 novembre 2013

Quelque chose qui cloche...


Il y a parmi les tableaux exposés au MBAM une toile de Canaletto représentant la piazzetta, le môle et le Bucentaure le jour de la Sensa. On y voit le campanile de la piazza mais quelque chose cloche, il n’est pas droit. Un côté semble tout raboteux. Étrange, car le style de Canaletto est plutôt précis et presque photographique.

 Détail


Explication...

Après quelques recherches, j’ai trouvé l’explication. D’abord, un dessin de Canaletto datant de 1745 sur lequel on aperçoit le campanile en restauration. Ce dernier avait été frappé par la foudre le 23 avril 1745 entrainant l’écroulement partiel de sa structure et la mort de trois personnes. On trouve le récit de cet événement dans un livre intitulé "Narrazione istorica del campanile di San Marco in Venezia" (1745) de Giuseppe Filosi.




Voici le descriptif de la toile: "Le bucentaure au môle le jour de l'Ascension" (musée de Philadelphie) Les dommages subis par le campanile de San Marco sont apparents. Comme une note de la main de Canaletto, apposée sur le dessin correspondant, maintenant à Windsor, précise que le campanile fut frappé par la foudre le 23 avril 1745, le tableau peut-être exactement daté. Les dégâts furent en effet très vite réparés." (Tout l'oeuvre peint de Canaletto, p.111) 

Pour plus d'information:
http://www.royalcollection.org.uk/eGallery/object.asp?exhibition=ACANALETTO&exhibs=ACANALETTO5&object=907426&row=2&detail=about

jeudi 7 novembre 2013

Paroles d'Encre à Venise 3

« PAROLES D’ENCRE à VENISE 3 »
du Mardi 29 Avril au Samedi 3 Mai 2014


Chacun peut, à sa guise, passer de 3 à 7 jours dans la Sérénissime.
Voici un aperçu du pré-programme :

* Mardi 29 Avril : Visite de l’Isola San Francesco del deserto et dell’Isola San Lazzaro degli Armeni (in Barca)
* Mercredi 30 Avril : « Sur les pas de Corto Maltese » (dans le Castello e Cannaregio), puis Visite du Ghetto, par Donatella Calabi
* Jeudi 1er Mai : Descente de la Brenta, (visite de 3 villas) de Venise à Padoue
* Vendredi 2 Mai : Visite de la Biblioteca e della Pinacoteca del Seminario di Venezia, della Salute, du Musée Guggenheim, della Dogana del Mare
* Samedi 3 Mai : Visite de deux jardins, sur la Giudecca

Inscription et Renseignements : Association Littéraire Paroles d’Encre
Tel : 01.39.53.55.08 – parolesdencre@wanadoo.fr

mardi 5 novembre 2013

Nouveau livre sur les jardins de Venise



J'étais bien contente de recevoir une visite de mon facteur aujourd'hui car il m'apportait un livre que j'attendais avec impatience. Un tout nouveau livre sur les jardins de Venise et de Vénétie paru début octobre aux éditions Frances Lincoln Publishers, texte de Jenny Condie et photographies d'Alex Ramsay.

Voici le texte de présentation:

The Gardens of Venice and the Veneto takes in a varied selection of gardens old and new, large and small, public and private. It ranges from tiny monastery gardens tucked away within the walls of Venice to grand palatial landscapes in the former marshes of the hinterland. The book is divided into five sections as well as a lively introduction which captures the rich history of this region. The first section will show the extraordinary gardens still to be found locked behind high walls in the city itself. Then Jenny Condie and Alex Ramsay wander through the more modest parts of the city where ordinary Venetians manage to grow flowers, fruit and vegetables in the most unlikely spots. Then it is out into the lagoon and wild gardens on marshy islands before turning inland to the grand Palladian villas and the Baroque splendours of villas like the Villa Barbarigo and the Villa Allegri Arvedi among many fine country residences of ancient families. All the gardens in the book can be reached within a day's expedition from Venice and practical information about access and advice on the best time of year to visit is included for all those open to the public.

Le début du livre est consacré à Venise. On y visite notamment les jardins des palais Cappello Malipiero Barnabò, Soranzo Cappello et plusieurs jardin de la Giudecca dont celui d'Eden. Puis, on va en terre ferme à Padoue, Rovigo,Treviso,Vérone, Vicenza visiter les jardins des villas. Un beau-livre, présentation soignée, belle mise en page et très belles photos. Je ne sais pas s'il sera traduit en français?

À propos des auteurs:
JENNY CONDIE was born in Edinburgh and took a degree in Italian and History of Art at UCL. She has translated a number of substantial works in the area of art and literary history and criticism, and she has also written in Italian as a journalist. More recently she has worked with the Fondazione di Venezia to originate and run workshops on English Literature for children in local schools. Jenny Condie has lived in Venice since 2002 with her husband, the novelist Enrico Palandri and their three children.

ALEX RAMSAY lives in the Welsh Marches. He is a photographer of international repute whose work has appeared in many books published by Frances Lincoln, including Italian Gardens, A Cultural History (recently reissued in paperback) and Italy’s Private Gardens, An Inside View, both written by his wife, the garden historian Helena Attlee.


Références du livre:

Titre: The Gardens of Venice and the Veneto
Auteur: Jenny Condie
Photos: Alex Ramsay
Éd. Frances Lincoln
ISBN: 978-0-7112-34048
Octobre 2013

dimanche 3 novembre 2013

Le goût vénitien

Sur France Inter le 3 novembre 2013 dans le cadre de l'émission On va déguster.


Laura Zavan


Laura Zavan © Laura Zavan - 2013

Originaire de Trévise, à un saut de puce de Venise ,  Laura  vit en France depuis 20 ans . Auteure et styliste culinaire, Laura compte à son actif une douzaine d'ouvrages de cuisine italienne. Dans ses livres, elle nous transmet sa passion pour le bon produit et une cuisine simple, naturelle et savoureuse. Laura s’inspire des recettes de la tradition italienne et les adapte aux exigences d’aujourd’hui
Elle a publié chez Marabout, Ma little Italy, qui a reçu le prix La Mazille International 2006, réédité avec une nouvelle édition  en 2013,  Les Basiques Italiens, Les  Basiques Pasta, et parmi la collection petits plats : Mon risotto !, Pizza Maison, les ravioli de laura et son nouveau livre paru le 23 octobre 2013 : Venise, les recettes culte, un livre de 110 recettes, avec ses adresses préférées et des promenades gourmandes.

Ses livres sont traduits en plusieurs langues
www.laurazavan.com

Son dernier livre :
Venise, les recettes culte
Laura Zavan

photographies de Grégoire Kalt
Paru le 23 octobre 2013
Editeur  Marabout

Originaire de Trévise, à un saut de puce de Venise, Laura Zavan vit à Paris depuis 20 ans. Styliste culinaire, elle collabore avec la presse, donne des cours de cuisine, propose du conseil en création culinaire et, est aussi l'auteur à succès d'une douzaine de livres de cuisine italienne dont Ma Little Italy (ré-édité en 2013). Sa cuisine est à son image, simple et généreuse. Laura aime par-dessus tout transmettre son savoir et sa passion pour la cuisine de son pays.

120 recettes composent un itinéraire gastronomique au coeur de Venise avec au menu notamment : crostini di baccalà à l'huile d'olive, poulpes à la vinaigrette, spaghetti aux palourdes, ravioli aux artichauts, anguille à la plancha, foie à la vénitienne, beignets de carnaval, etc. L'auteure propose également une découverte des traditions locales ainsi qu'un reportage dans la ville.

Massimo Mori


Massimo Mori © Massimo Mori - 2013


Massimo Mori naît en Italie, à Mantova, en Lombardie, le 7 décembre 1956, dans une famille d’artisans et de restaurateurs. Son père travaillait le cuir, sa mère, restauratrice, les produits de la campagne lombarde. Le jeune Massimo est mis en présence très tôt avec ce qui deviendra sa signature : le respect du terroir, des saisons, et du client.

Massimo a 14 ans quand il entre à la célèbre Ecole Hôtelière Bellagio, sur le Lac de Côme. Son diplôme en poche, il n’a qu’une idée en tête : multiplier les expériences. Cette soif de découverte l’entraîne au « Royal Savoy » de Lausanne, où il fait ses classes de maître d’hôtel : il y rencontre notamment le Roi d’Espagne Juan Carlos, les familles Agnelli et Gucci, la duchesse de Kent.

Mori Venice Bar
2, rue du Quatre Septembre 75002 Paris

Emporio Armani Caffe
149, bd Saint Germain 75006 Paris
www.massimomori.net/

 
Voir la page de l'émission pour y trouver des recettes et de bonnes adresses.
Buon appetito!