dimanche 17 mars 2013

Perdu


Il est seul au milieu de nulle part ce portail étrange qu'on peut voir calle Sagredo non loin de l'arrêt de vaporetto Celestia entre l'Arsenal et San Francesco della Vigna. Il se dresse seul au milieu d'immeubles d'habitation dans un quartier populaire. Ma curiosité étant piquée, j'ai décidé de faire quelques recherches pour connaitre son histoire.
D'abord dans le guide Corto sconto: itinerari fantastici e nascosti di Corto Maltese a Venezia, il est mentionné dans le chapitre "Porta del mare". Mais rien sur son origine. Puis dans le Stradario, on avance qu'il s'agit probablement d'un vestige du mur qui délimitait le jardin du palais de la famille Sagredo. Dans le guide Touring Club Italiano, il est décrit ainsi: "un bel portale in pietre d'Istria con semicolonne tuscaniche a fasce di bugnato rustico prossimo ai modi del Longhena; sull'arco, stemma dei Sagredo". Je n'ai pas réussi à trouver beaucoup d'information sur ce palais détruit après la chute de la République, seulement un petit paragraphe dans Venezia scomparsa d'Alvise Zorzi.

6 commentaires:

  1. ahhhh d accord...moi aussi je l es decouvert au cour de ma promenade en novembre dernier se portail et c est vrai que sa fait vraiment etrange le voir la au milieu de ses immeubles...maintenant grace a toi on sait d ou il provient....buona domenica AnnaLivia..

    RépondreSupprimer
  2. Dans "Curiosità veneziane" de Tassini, j'ai trouvé "Sagredo a San Francesco della Vigna" (je résume et vous prie de bien vouloir excuser ma traduction approximative): la famille Sagredo aurait été liée à la paroisse S. Ternita, l'église du même nom ayant été édifiée au XIe siècle. Les Sagredo auraient possédé une chapelle dans cette église, où ils vénéraient des reliques de San Gerardo. Une autre chapelle fut réédifiée près de San Francesco della Vigna, avec la statue de S. Gerardo, le cénotaphe du doge Nicolo Sagredo (élu en 1674) et d'Alvise son frère, patriarche de Venise (élu en 1678).
    Il est dit aussi que les Sagredo seraient passés de Rome en Dalmatie où ils auraient traité des affaires concernant l'administration de la province. Puis ils seraient venus à Venise en 840 et auraient participé au Maggior Consiglio en 1100. Leur lignée se serait éteinte en 1871 avec le Comte Agostino. Au vu du portail que vos avez photographié, cette dernière date pourrait correspondre, mais j'ignore si ces indications ont véritablement un lien avec le portail. J'imagine que vous pourriez obtenir d'autres renseignements, plus fiables, aux archives des Frari, cependant j'ignore si elles sont accessibles par Internet. Sinon, lorsque vous irez à Venise, vous pouvez vous y renseigner. On vous demandera juste de remplir un formulaire avec une question précise et vous devrez, par sécurité, laisser votre sac et votre appareil photo à la "guardaroba", dans un casier fermé à clef.
    Bonne semaine, AnnaLivia!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces précisions Anne. Il y a tant de trésors perdus. Je vous souhaite un bon dimanche et une belle semaine,
      à bientôt

      Supprimer
  3. Il est magnifique ! Merci à toutes pour ces précisions.
    Bises et belle semaine anna-Livia

    RépondreSupprimer
  4. Un curioso rincon veneciano quie he de recordar visitar en mi proximo viaje
    Gracias por el dato
    Besos

    RépondreSupprimer