mardi 18 septembre 2012

Pour Elio


"Colonna del Bando (restaurée en 1836) de laquelle étaient lues les proclamations et lois concernant la vie de la communauté. L'escalier latéral est soutenu par une statue d'atlante, dite Il gobbo di Rialto (le Bossu du Rialto), attribuée à Pietro da Salò (1541)." (p. 391 Trésors de Venise)


"Cette colonne est appelée "Gobbo di Rialto" car l'escalier est soutenu par un personnage sculpté qui est écrasé par le poids pesant sur lui. C'est une oeuvre de Pietro Grazioli da Salò, réalisée au XVIe siècle. On attribuait au Gobbo tous les sarcasmes, les critiques et les satires que la population adressait au gouvernement. En 1577 on imprima le "Dialogue entre le Bossu de Rialto et Marocco des melons de Saint-Marc, au sujet de la comète qui traversa le ciel ces jours-ci." Marocco était l'un des petits personnages sculpté à la base des colonnes de Saint-Marc, et plus précisément celui qui porte le melons. De cette colonne du Gobbo on annonçait aussi les mises au pilori. Les coupables de différents crimes pouvaient subir cette peine. Seuls les nobles et les étrangers de renom en étaient dispensés. Il suffisait que le sentence de leur condamnation soit rendue publique sur la pierre du Ban à Saint-Marc et sur la colonne du Ban à Rialto. La peine du pilori fut abolie seulement à la fin du XVIIIe siècle." (p.483, Venise Trente itinéraires, Paolo Giordani)






3 commentaires:

  1. Je pense l'avoir ratée... heureusement,le bossu m'attendra, depuis si longtemps qu'il supporte le poids des mots! Merci pour ce billet, je ne connaissais rien de cet endroit!

    RépondreSupprimer
  2. Grazie Anna Livia per questa dedica, ma spero non penserai che anch'io sia passato sotto il gobbo (lol). Sai che ancora oggi, quando qualcuno è stato in prigione i veneziani dicono "anca ti ti xe passa soto el gobo". Penso che ad una amante di Venezia come te non sia necessaria la traduzione. Come dice Gine, molti perdono di vedere questa statua perché è effettivamente nascosta dalle bancarelle di souvenirs. Molto tempo fa le avevo dedicato anch'io un post. Buona continuazione di settimana.

    RépondreSupprimer
  3. Malgré les sinistres nouvelles que "supportait" ce bossu, je trouve l'endroit et la colonne très beaux, Ah Venezia ! Que de merveilles en toi...
    Bisous Anna-Livia, belle soirée

    RépondreSupprimer