jeudi 29 septembre 2011

Noir et blanc

Rio de l'Albero-Ostreghe
Zattere
Sottoportego et ponte de le Colonne
Devant l'église des Greci

Quelques photos en noir et blanc avant de retrouver Venise dans sa 
splendeur automnale. Le départ approche, encore 15 jours! 
Mon sac de voyage est déjà sorti, cartes de Venise, carnets précieux, 
feuillets de notes, fragments de promenades à faire, noms des endroits à visiter, 
la liste est longue, appareils photos, cartes mémoires... Ne rien oublier!

lundi 26 septembre 2011

Frontières


Fondamenta de le Sacchere, rio de le Muneghete, à la frontière entre San Polo et Santa Croce.


Rio del Gaffaro, frontière entre Santa Croce et Dorsoduro.


Rio dei Mendicanti, sépare Cannaregio de Castello.

lundi 19 septembre 2011

Passage vers la corte de VenetiaMicio

Elle nous a fait visiter une petite corte secrète hier,
voici par où elle est passée pour la rejoindre,
par un passage qui rivalise avec la calle Varisco...


mercredi 14 septembre 2011

Départ dans un mois

Ça y est, le décompte commence. Les préparatifs vont bon train. Idées de promenades, listes d'expos dans le cadre de la Biennale d'Arte, je ne vais pas m'ennuyer... Encore 30 jours...


samedi 10 septembre 2011

Venise insolite : splendeur et face cachée des doges



Sur RFI, l'émission Si loin si proche était ce samedi consacrée à Venise.


Voici le texte de présentation:
En septembre, des centaines de figurants recréent l’accueil que le doge fit à Henri III en 1574 sur le canal de la Brenta. C’est l’occasion de découvrir ce territoire, sur la terre ferme, aujourd’hui peu connu et pourtant si lié à la vie vénitienne.
Au palais des doges, la visite guidée « itinéraires secrets » ouvre des lieux cachés et raconte l’histoire sombre des services secrets de la Sérénissime …


Bonne écoute et bon dimanche!

Pour en savoir plus sur la Riviera Fiorita: http://www.rivierafiorita.it/
Cette manifestation aura lieu demain, dimanche 11 septembre.

jeudi 8 septembre 2011

Retour en arrière


Il y a quelques mois, je vous avais signalé une conférence qui avait lieu à Maison des écrivains et de la littérature à Paris. Les invités étaient Tiziano Scarpa et Roberto Ferrucci.

Elle est enfin disponible sur le site de France Culture, voici le lien:
http://www.franceculture.com/plateformes-genes-2001-avec-roberto-ferrucci-genes-2001-avec-roberto-ferrucci.html

Bonne écoute!

dimanche 4 septembre 2011

Vivaldi, à lire et à écouter



Les 4 saisons en trame sonore d’une matinée au temps capricieux sur Montréal. Temps sombre menaçant, puis une éclaircie de courte durée, grondement sourd au loin et grosse averse, puis revoilà une éclaircie. Vivaldi était bien choisi…
Tout ça pour dire qu’une parution qui m’avait échappée en juin : Antonio Vivaldi, un essai de Sylvie Mamy, à qui l’on doit Balades musicales dans Venise, paru chez Fayard.
Au-delà des Quatre Saisons qui ont servi à toutes les illustrations sonores, la vie et l’œuvre de Vivaldi restent à découvrir.
Son exceptionnelle virtuosité violonistique, les centaines de concertos et de sonates qu’il a composés pour son instrument ne cachent plus désormais la qualité et l’abondance de ses œuvres vocales : la musique religieuse (psaumes, motets, oratorios, comme la très célèbre Juditha triumphans) et les nombreux opéras, interprétés avec bonheur par les chanteurs d’aujourd’hui.
Sylvie Mamy retrace la vie tumultueuse et pleine de paradoxes de ce compositeur, que tout le monde en son temps appelait le Prêtre roux, alors qu’il ne célébrait pas la messe, et travaillait pour les théâtres , composant, dirigeant, tenant le rôle de l’imprésario, se mêlant aux intrigues, aux procès, aux rivalités entre chanteurs et négociant avec fermeté les contrats pour sa cantatrice favorite, Anna Girò. Elle nous fait connaître le milieu très fermé de l’hospice de la Pietà, où Vivaldi enseignait le violon à des jeunes filles recluses. Elle nous fait ressentir l’animation qui régnait dans les quartiers populaires de la Venise du Settecento, ainsi que l’atmosphère des somptueuses fêtes organisées dans les palais de l’aristocratie vénitienne auxquelles étaient conviés des princes venus de toutes les grandes cours d’Europe. Elle montre comment la notoriété du compositeur se propagea à Vienne, Munich, Prague, Londres, Paris, l’amenant à voyager afin de répondre aux commandes de ses prestigieux mécènes, clients et élèves.

Sylvie Mamy est musicologue, directrice de recherches au CNRS. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les théâtres et sur la musique baroque vénitienne. Elle partage sa vie entre Venise et Paris.

Date de Parution : 08/06/2011
Collection : Musique
Prix public TTC : 35,00 €
Code ISBN / EAN : 9782213637617 / hachette : 3540069
Format (135 x 215)
Nombre de pages : 866

Et sur le même thème, pourquoi ne pas réécouter les 4 saisons de Vivaldi dans le cadre de l’émission Chefs d’œuvres et découvertes sur France Musique. L'émission est disponible durant 30 jours.

samedi 3 septembre 2011

Mon quartier d'octobre



Voici le joli quartier dans lequel je passerai ma semaine à Venise
en octobre. À deux pas de la Madonna dell'Orto, du squero dei Muti, de la maison de Tintoretto...Je sens que ça va me plaire!
Je vous souhaite un bon weekend!