samedi 30 janvier 2010

Palazzo Rota Brandolin



Encore un joli endroit non loin du pont de l'Accademia. Au bout à droite
il y aurait une cour contenant une margelle de puits que j'aimerais bien voir.

Quelques notes à propos de ce palais: Il a été construit sur le site d'un ancien édifice byzantin. Au 19e siècle, on y trouvait l'Hotel Universo où le poète Robert Browning séjourna durant l'automne 1878. Il fut également la demeure de la cantatrice Toti dal Monte (1893-1975). D'après ce que j'ai pu voir, on y trouve aujourd'hui un hotel et une galerie d'art.



À l'arrière du palazzo, lunette du portail, aujourd'hui hôte d'un guichet automatique, où on peut voir un blason en pierre d'Istrie datant du XVe siècle dans lequel un boulet autrichien est venu s'encastrer.

6 commentaires:

  1. Cara AnnaLivia,
    già mi ripeto ma te lo dico ancora una volta, la tua Venezia è magica, così vera, io l'ho vista un po' così ma non l'ho fotografata abbastanza e perciò le tue foto mi fanno gran piacere,
    non sapevo che palazzo Rota Brandolin sia stato un albergo una volta

    RépondreSupprimer
  2. J'aime ces cours simples , sans fioritures finalement assez épurées avec ce côté "laisser-aller" ; on ne cherche pas à plaire par l'artifice et la surenchère . Le Beau se suffit ! Etonnante la lunette !

    PS : Merci pour votre passage sur mon blog dont vous avez compris qu'il n'est pas consacré à Venise, que je n'ai découverte que l'hiver dernier ! Dans l'attente d'y retourner car j'ai contracté le virus ! N'hésitez pas à laisser vos impressions et remarques. Merci.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour AnnaLivia, encore une belle prise de vue ...le palazzo se trouve au pied du pont, côté Dorsoduro, n'est-ce-pas ? est-ce une vue d'une petite ruelle, derrière le palais ? Je n'arrive pas à situer par où vous êtes passée?
    Vous parlez d'un puits, vous n'avez pu y pénétrer ?
    Bon dimanche
    Danielle

    RépondreSupprimer
  4. Oui, il est au pied du pont, l'entrée de la cour est à côté de celle de l'hotel (rio terà Antonio Foscarini) et elle est gardée par une grille que je n'ai pas tenté de pousser. Quand j'y suis passée, je ne savais pas qu'il y avait une margelle de puits. D'ailleurs est-elle encore là? Mystère... Je verrai la prochaine fois.
    Bon dimanche Danielle!
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces photos qui nous montrent une harmonie dans le mélange des genres, philosophie vénitienne s'il en est.
    Anne

    RépondreSupprimer
  6. Je ne crois pas avoir eu l'occasion de te le dire, mais la première photo de la cour avec les arbustes est MA-GNI-FIQUE!

    RépondreSupprimer