lundi 28 décembre 2009

Venise à Paris (suite)

Lever à l'aube ce matin (dur dur) direction le Louvre pour (enfin) aller
voir l'exposition Rivalités à Venise. Il y avait un monde fou mais pas
suffisamment pour me gâcher ma visite. Je suis ressortie la tête pleine d'images
et les yeux encore émerveillés par les magnifiques toiles rassemblées dans le
cadre de cette expo.

En préparant mon voyage, j'avais découvert qu'une église de Paris
abritait une toile du Tintoret: La dernière Cène (1559).

Eglise Saint-François-Xavier dans le 7e arrondissement à Paris

© COARC / Roger-Viollet
(mini-site du Louvre)

Cette toile, je l'ai finalement vue en visitant l'expo du Louvre. Normalement on peut la
voir dans la Sacristie des Mariages dans l'église Saint-François-Xavier. Cette Cène du Tintoret fut réalisée en 1559 pour la chapelle de la Scuola del Santissimo Sacramento de la chiesa di San Felice à Venise. "Pour la Cène destinée à San Felice, tout se joue sur l'identification du traître. Une grande agitation anime la scène, et les apôtres se scrutent mutuellement et cherchent à identifier le responsable d'une action si misérable. Le peintre implique alors son spectateur, en lui révélant le secret qui reste caché aux protagonistes de l'événement: le traître, Judas, et naturellement l'apôtre qui tourne le dos au spectateur et qui tient, bien serrée dans sa main, la bourse remplie d'argent." (p.147 Paris méconnu, éd. Jonglez)


Pour en savoir plus sur l'exposition qui prend fin le 4 janvier 2010:
http://mini-site.louvre.fr/venise/index_fr.html




vendredi 25 décembre 2009

À paraître...

En farfouillant sur le net tout à l'heure, j'ai repéré quelques livres qui sortiront
d'ici avril 2010.

Le Voyage à Venise de Jean-Claude Simoën, éd. J'ai Lu, coll. J'ai lu en images. Fév. 2010 (je crois qu'il s'agit peut-être d'une réédition en petit format)

Venise, sur les traces de Brunetti
de Toni Sepeda, éd. Calmann Levy, coll. Suspense et crime. Mars 2010

Venise est une fête
d'Alberto Garlini, éd. Christian Bourgois, coll. Littérature étrangère. Fév. 2010

Venise, itinéraires avec Corto Maltese d'Hugo Pratt, éd. Lonely Planet, coll. Univers d'auteurs. Mars 2010

jeudi 24 décembre 2009

JOYEUSES FÊTES!!


Je profite de l'occasion pour souhaiter de joyeuses fêtes
à tous mes fidèles lecteurs. Meilleurs vœux pour l'année à venir
et surtout de beaux voyages à Venise!
BUON NATALE!
MERRY CHRISTMAS!
JOYEUX NOËL!

mercredi 23 décembre 2009

Fragments de Venise à Paris

Musée Cognacq-Jay dans le quartier du Marais

Giambattista Tiepolo (1696-1770) - Le Banquet de Cléopâtre - Vers 1742-1743 - Huile sur toile
Esquisse pour le tableau de la National Gallery of Victoria de Melbourne.

Tiepolo, détail

Comme lors de mon voyage en juin dernier, j'essaie de dénicher quelques
détails vénitiens au fil de mes promenades parisiennes. J'ai revisité le musée
Cognacq-Jay cet après-midi et cette fois j'ai pu photographier les Canaletto et
le Tiepolo.

Antonio Canal dit Canaletto (1697-1768) - Le grand canal vu du pont Rialto - Vers 1730-1735 - Huile sur toile

Antonio Canal dit Canaletto (1697-1768) - Vue du Canal de Santa Chiara à Venise - Vers 1730-1735 - Huile sur toile

samedi 19 décembre 2009

Voyage à Paris

L'arrivée fut quelque peu retardée à cause de la neige. Nous avons quitté Montréal un peu avant minuit au lieu de 20h. De l'avion, nous avons découvert une France toute blanche mais le soleil était là pour nous accueillir! J'ai eu une petite frousse lorsqu'au moment où nous allions atterrir, le pilote a subitement remis les gaz! Il y avait un autre appareil sur la piste! Je n'ose même pas imaginer la quantité de catastrophes qu'on évite de justesse dans les grands aéroports...
Encore une petite journée de repos avant d'entamer mes
promenades parisiennes.
Je vous dis à bientôt!

mardi 15 décembre 2009

lundi 14 décembre 2009

Curiosità


Un autre motif souvent rencontré au fil des calli: les fenêtres et les portes murées... Souvenir d'une conversation avec un vieux Vénitien sur le campo dei Gesuiti...

vendredi 11 décembre 2009

jeudi 10 décembre 2009

mercredi 9 décembre 2009

Pour VenetiaMicio


Autour du Ponte Storto, rio Sant'Aponal, rio terà de le Carampane là où commence le rio de la Becarie. Tout près, le palazzo Cappello, de style lombard (XVe s.), ancienne propriété des Molin. C'est dans ce palais que naquit en 1548 Bianca Cappello. Mais ça c'est une autre histoire dont il faudra reparler...




mardi 8 décembre 2009

Brocante sur l'eau


On trouve tout au long de l'année une multitude de petits marchés, mercatini, qui se tiennent en différents endroits de la ville. Des brocantes en plein air pour les curieux. Parmi les principaux il y a le Mercatino dei Miracoli (photographié plus bas), le Mercatino delle Robe da Mar sur la via Garibaldi, les mercatini Polvere di Ricordi dont font partie le Mercatino di Rialto (campo dell'Erbaria (voir le billet de Fausto du 9 décembre 2009), celui campo San Silvestro et celui de la Salute (campo Sant'Agnese).

Brocante flottante près de San Trovaso



Brocante sur le campo Santa Maria Nova en septembre dernier, le mercatino dei Miracoli


Le chat n'était pas à vendre...

*Merci à Do pour les photos de la brocante Santa Maria Nova

Per Fausto

Gondolier aux Frari (un souvenir de mon premier voyage à Venise)


lundi 7 décembre 2009

Période des fêtes




Avec le temps des fêtes qui approche à grands pas et mon départ prochain
pour Paris le rythme des publications risque d’être moins régulier.
Je serai à Paris du 18 décembre au 6 janvier. Pas d’escapade vénitienne cette fois…
J’irai faire un tour au Louvre pour enfin voir l’expo Rivalités à Venise!
Des rencontres sont aussi au calendrier ; )
J’essaierai peut-être encore de trouver d’autres traces de Venise à Paris.

vendredi 4 décembre 2009

Autour du campo Sant'Angelo




Souvenir de mon premier voyage à Venise... L'arrivée sur ce campo, la stupeur en voyant le campanile qui semblait dangereusement pencher, la découverte du passage du rio Malatin sous l'église de Santo Stefano (chose que j'ignorais à ce moment, je me demandais où ça pouvait bien déboucher, maintenant je le sais). Quand l'eau n'est pas trop haute, il est possible de passer sous l'église! Voilà une chose que je souhaite pouvoir faire un jour.
On trouve deux margelles de puits sur ce grand campo surélevé pour faciliter le recueillement de l'eau de pluie. Sur un des puits, datant du 15e siècle, on peut voir une représentation de l'Archange Gabriel et de la Vierge de l'Annonciation. Il y avait jadis une église aujourd'hui détruite qui était consacrée à l'Archange saint Michel (San Michele Archangelo). En 1810 elle fut fermée et démolie en 1837; sur son emplacement est posée une plaque (que je dois penser à photographier la prochaine fois...). La fondation de cette église, initialement dédiée à San Mauro, remontrait à 920. Elle fut reconstruite en 1096 et reçut à ce moment son nouveau nom. Elle était de style vénéto-byzantin et présentait trois nefs. Nouvelle reconstruction en 1630 où sa structure est réduite à une seule nef.





Sur le campo il reste un oratoire de la Vierge de l'Annonciation (Santissima Annunziata), qui était utilisé par la Scuola dei Zoti (confrérie des boiteux qui accueillait de vieux marinai invalides). Cet oratoire fut refait en 1528. Il contiendrait une Annonciation de Palma le Jeune, un crucifix en bois datant du XVIe siècle et des oeuvres attribuées à Sante Peranda (1566-1638) et à Giuseppe Cesari, dit le Cavalier d'Arpin (1568-1640).

Quelques palais dans les environs: palazzo Duodo (où s'installa et mourut le musicien Domenico Cimarosa), palazzo Gritti-Morosini, palazzo Pisani-Trevisan.




Passage sous Santo Stefano

Ce qu'il y a de l'autre côté...

Intérieur de l'oratoire (merci à Stef pour les photos!)

mardi 1 décembre 2009