lundi 5 octobre 2009

Visite de l'Anzolo Rafaele (suite...)



En passant derrière l'autel...

Détails de la tribune de l'orgue



Retable de Lattanzio Querena

J’ai revisité l’église de l’Angelo Raffaele lors de mon voyage en septembre et cette fois j’ai pu voir ce que j’avais raté en janvier. Je suis allée voir le gardien et je lui parlé, en italien, d’une salle présentant de magnifiques fresques qui devait se trouver dans cette église mais que je ne voyais pas. Il m’a fait signe de le suivre et m’a conduite dans le baptistère en me remettant un peu de documentation. Nous sommes donc passés derrière l’autel avant d’arriver dans une belle petite pièce à plafond relativement bas recouvert des superbes fresques de Francesco Fontebasso, élève à la fois de Ricci et de Tiepolo. Ces fresques récemment restaurées ont retrouvé leur éclat d’antan.
Les Fonts Baptismaux, en marbre polychrome, sont surmontés d’un couvercle de cuivre et de bronze.
On trouve également un retable de Lattanzio Querena (1768-1853) qui représente Notre Dame des sept douleurs. En sortant du baptistère j’ai poursuivi la conversation avec le très sympathique gardien qui m’a fait visiter l’église tout en me permettant de prendre des photos (sans flash).
(Vous pouvez cliquer pour les voir en grand format)

Baptistère


Détail fresque de Fontebasso

Fonds Baptismaux

10 commentaires:

  1. Ciao AnnaLivia,
    l'église de l'Ange Raphaël est particulièremente chere pour moi car il se sont mariés mes parents. Comme vous l'avez déjà écrit dans un post précédent, l'église de l'Ange Raphaël est l'une des rares églises à Venise (avec celle de San Zulian, près de San Marco) où on peut faire le tour complet. Félicitations pour les belles photos de l'église! Ciao,
    Fausto

    RépondreSupprimer
  2. Quelle fraîcheur et quelle douceur dans ces fresques admirables! Merci pour cette publication, AnnaLivia. Je ne manquerai pas d'aller visiter cette église lorsque je reviendrai à Venise.
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour la visite, ces fresques sont très belles, il est certain que les guides n'en parlent pas.
    Par contre, l'on raconte que, dans cette paroisse, vécurent deux dentellières qui confectionnèrent, à l'aide de cheveux d'un blanc de neige, un col qu'aurait porté Louis XIV le jour de son couronnement.
    Danielle

    RépondreSupprimer
  4. Fausto: quelle chance de pouvoir se marier dans cette belle église! En ce qui concerne les églises dont on peut faire le tour, il me semble que c'est aussi le cas de San Nicolo dei Mendicoli, à laquelle je consacrerai bientôt un billet.

    Anne: je vous conseille vraiment cette visite. Attention aux heures d'ouverture: 9-12 et 15-17h Pour le baptistère il faut s'adresser au gardien.

    VenetiaMicio: j'ai en effet lu cette histoire à quelque part. Ah, Venise et ces histoires...!

    RépondreSupprimer
  5. Voici la première église que j'ai visitée à Venise ,en compagnie de mon amie quasi incollable sur Venise,elle connaissait le baptistère donc j'avais pu l'admirer,depuis nous commençons toujours nos séjours par cette visite et puis parce que c'est un de nos quartiers préféré

    RépondreSupprimer
  6. Wonderful photos and the frescoes look amazing! And how lucky to find a nice guard who allowed photos. Some of them are not so nice. :)

    RépondreSupprimer
  7. "not so nice"... that's an euphemism! I had a very displeasing encounter at the church of San Giovanni Decollato, really an horrible woman!
    But the guy at l'Anzolo Rafael was very nice!

    RépondreSupprimer
  8. AnnaLivia: des autres églises dont on peut faire le tour, il me semble que sont l'Eglise de San Giorgio dei Greci et la petite église dans le Campo Santa Giustina après Barbaria delle Tole. Je ne me souviens pas. Y at-il d'autres?
    Ciao,
    Fausto

    RépondreSupprimer
  9. Ciao Fausto!
    Non so se ci sono altri? Devo guardare la prossima volta quando tornerò a Venezia...
    Buona giornata!
    a presto
    AnnaLivia

    RépondreSupprimer
  10. I haven't had a bad experience in San Giovanni Decollato - must have had a different woman! Sorry you had a bad one. My worst guard experience was in San Marcuola. The guy was so creepy and followed me around glaring at me, as if he thought I was going to try to steal something. I left that church very fast and haven't been back!

    I've found the guards in Basilica di San Marco to be very nice, kinda surprising since they have to deal with so many people every day.

    Adventures in church visiting!

    RépondreSupprimer