dimanche 19 juillet 2009

Orphée à Mantoue



Musique en mémoire

Sur la RSR cette semaine...

Orphée à Mantoue

L'Orphée de Monteverdi fête ses 400 ans.
Reportages à Mantoue de David Meichtry et Philippe Beaussant.
Réalisation: Bruno Séribat
[Nouvelle diffusion du 19 au 23 mars 2007]

Le 24 février 1607, un cercle d'amateurs mantouans distingués, l'"Accademia degli Invaghiti", assistaient au Palais Ducal à la représentation d'un nouvel opéra commandé par le Duc Vincenzo Gonzaga à son maître de musique, Claudio Monteverdi.
400 ans plus tard, sur les lieux mêmes, plus précisément dans le "Teatro Bibiena" construit au XVIIIème siècle, l'Académie Nationale Virgilienne de Mantoue, héritière directe des premiers auditeurs de l'Orfeo, fait résonner à nouveau ce chef-d'oeuvre dans le respect des sources monteverdiennes. Une résonance qui dépassera de loin les frontières de la Lombardie puisque la version montée - sous la direction musicale de Roberto Gini - fait appel par l'entremise d'un concours de chant à des jeunes voix baroques du monde entier. Espace 2 et les micros de David Meichtry rapportent pour cette semaine de Musique en mémoire les échos exclusifs de cet événement.
Auteur du Chant d'Orphée selon Monteverdi et du récent Passages de la Renaissance au Baroque (Ed. Fayard), où il se montre un chantre passionné de l'art baroque italien, Philippe Beaussant sera notre guide privilégié - telle l'Espérance accompagnant Orphée à la recherche d'Eurydice morte - dans le dédale de l'art monteverdien et à travers les rues de Mantoue restées presque identiques à ce qu'elles étaient du temps de la splendeur des Gonzague.
Dans cette ville dans la ville qu'est le Palazzo Ducale, nous suivrons aussi les ombres d'autres grands artistes qui y ont résidé, Mantegna, Le Tasse, Rubens et en particulier une personnalité remarquable de la Renaissance: la marquise Isabella d'Este. Maîtresse des lieux après son veuvage, amie des peintres et des grands navigateurs, elle fut aussi poétesse et musicienne.

lundi 20 juillet 2009
Orphée à Mantoue (1/5)
Du Théâtre Bibiena à l'Eglise ducale Santa Barbara. Avec Roberto Gini, chef d'orchestre

mardi 21 juillet 2009
Orphée à Mantoue (2/5)
D'une "accademia" à l'autre. Avec Paolo Besutti, musicologue, de l'Accademia Nazionale Virgiliana
mercredi 22 juillet 2009
Orphée à Mantoue (3/5)
Mise en scène et art baroque. Avec Gianfranco De Bosio, metteur en scène

jeudi 23 juillet 2009
Orphée à Mantoue (4/5)
Dans les appartements d'Isabela D'Este. Avec Renata Casarin, historienne d'art, et Attilia Ferrari, traductrice

vendredi 24 juillet 2009
Orphée à Mantoue (5/5)
La représentation du 400ème. Avec Eduardo Egüez, luthiste, Baltazar Zuniga, Orfeo, et Roberto Gini.

3 commentaires:

  1. Merci pour l'info, je viens de prendre l'émission en cours de route; ce sera mieux demain matin.
    Avez vous lu "Passages..." de Beaussant, cela explique bien la transition entre les deux périodes artistiques. Cependant il est meilleur en écrivain qu'en conférencier, car il a tellement de choses à partager qu'il se perd dans son discours!

    RépondreSupprimer
  2. Vous savez que vous pouvez "podcaster" les émissions ou encore les réécouter durant quelques jours (ou semaines parfois). C'est ce qui me plaît avec la radio sur internet.
    Je n'ai pas encore lu ce Beaussant. Je vais voir si je peux mettre la main dessus.
    à bientôt!

    RépondreSupprimer
  3. Merci, AnnaLivia, je viens de réécouter l'émission de ce matin.

    RépondreSupprimer